La Ferme du Marjonnet

Martine Chipier

La ferme se situe sur la commune de Soucieu en Jarrest dans les côteaux du Lyonnais. Elle est répartie sur une surface totale de 12 hectares : 2 ha 80 attenants à la ferme, 5 ha 20 sur le hameau au-dessus de l'exploitation et les 4 ha restants sont sur la commune voisine à 20 min en tracteur.

chipier      chevres-chipier

 

Les chèvres : Nous avons 35 chèvres laitières (race : Alpine Chamoisée), une dizaine de chevrettes et 1 bouc. Pour l'alimentation du troupeau, nous cultivons des céréales (2ha d'orge), utilisons le reste de nos terres pour le pâturage (2,80 ha) et pour le foin (7ha).

Les vaches : depuis février 2009, nous avons fait l'acquisition de deux vaches laitières et nous avons élevé deux génisses pour renouveler les animaux. Avec leur lait, nous nourrissons les cabris et les veaux .Nous fabriquons un peu de fromage avec le lait qu'il nous reste. Nous les nourrissons de la même manière que les chèvres

Fabrication du fromage : La fabrication de nos fromages reste très artisanale : nous privilégions la qualité de nos produit plutôt que la quantité. En début et en fin de période de lactation, quand le litrage est faible nous effectuons la traite manuellement. Cela nous permet de profiter de ce temps privilégié et d’être en osmose avec nos animaux. Nous utilisons la machine à traire de mars jusqu'à la mi-novembre. La fabrication principale est le fromage à pâte lactique (emprésurage à 20°C et 20° d'acidité). Nous effectuons tous les moulages à la louche.

Nos fromages : le Marjonnet frais, demi-sec, sec ou bleu ; La brique, le maxi, la pyramide ,le cœur et la bûche au même stade que le Marjonnet ; sans oublier les fromages apéritifs ; la pyramide cendrée, ou la pyramide au coriandre ou encore au cumin ; et aussi les fromages blancs et la cervelle de canuts .

Soins aux animaux : Les mises-bas s'étalent entre février et mai avec la majorité mi février début mars. C'est également un moment privilégié, très important, où l'on choisi les chevrettes que l'on va élever pour pérenniser notre élevage. C'est aussi l'occasion de revivre des instants uniques en lien étroit avec nos bêtes. Ce sont des moments merveilleux mais parfois tragiques car nous travaillons avec le vivant. Nous gardons toutes nos bêtes jusqu'à leur dernier souffle. Depuis mon installation je travaille en Agriculture Biologique et j'utilise la médecine homéopathique et la phytothérapie sur les animaux.

Commercialisation : Nous commercialisons en circuits-courts : Arbralégumes, @deux pas des champs et en AMAP. Nous vendons à la ferme le samedi matin et sur les marchés, de Soucieu en Jarrest et de Vourles, ainsi que dans un magasin bio.

Perspectives : Continuer le projet en améliorant nos conditions de travail. Augmenter les productions laitières avec une meilleur qualité de notre fourrage et une meilleur gestion du pâturage. Travailler à deux plein temps sur la ferme dès avril 2013